Présentation du cursus

L’INSP qui ouvert officiellement ses portes le 26 Novembre 1966 est une institution qui jouit d’un statut légal, d’une administration personnalisée dotée de la personnalité juridique, d’un patrimoine propre et d’une autonomie de gestion

Sa mission première est de renforcer les capacités du Ministère de la Santé Publique à concevoir et à réaliser les activités de santé publique A cet effet, l’I.N.S.P. dispose d’un triple mandat :

  • la formation initiale, le perfectionnement en cours d’emploi et la spécialisation des personnels de santé particulièrement en ce qui entre au domaine paramédical et celui de la santé

publique ;

  • la promotion et l’initiation de la recherche appliquée en Santé Publique ;
  • la réalisation d’analyses biologiques, de contrôle de qualité des aliments, des médicaments et de l’environnement.

La finalité des programmes de formation de l’INSP est de contribuer au développement quantitatif et qualitatif des cadres du système de santé du Burundi pour leur permettre de participer efficacement et de manière responsable à la promotion, la protection, la prévention et aux rétablissements de l’état de santé de l’ensemble des habitants du pays   

Ayant constaté le besoin criant des personnels qualifiés dans le domaine pharmaceutique, le gouvernement a décidé au sein de l’INSP de mettre en place un programme de formation de 2 années des Techniciens Supérieurs(TSA1) pour l’année académique 2002-2003. C’est ainsi qu’en 20204-2005 soit deux années plus tard le programme TSA1 été étalé sur trois années et débouchant sur l’octroi du diplôme de Graduat en Pharmacie  

A travers le monde entier, les dispositifs pédagogiques universitaires sont en train de subir de profondes mutations aux fins de s’adapter aux nouvelles exigences du marché du travail. Ces réformes sont une étape nécessaire pour la survie des universités en cette période de mondialisation, et donc de rude concurrence.

Les programmes pédagogiques doivent dorénavant permettre à tout étudiant de se former progressivement en acquérant un ensemble de compétences adaptées à ses préférences disciplinaires, et à son projet professionnel, qu’il soit national ou international. Dans ce contexte, le système de diplômes doit être facilement lisible et transférable.

C’est en réponse à ces nouvelles exigences que les institutions universitaires européennes, s’inspirant du modèle nord-américain, ont élaboré des maquettes pédagogiques dont l’architecture est fondée sur un nombre limité et fixe de grades : le système « Licence-Master-Doctorat » (LMD) ou « Bachelor-Master-Doctorat (BMD) réduisant, pour tout cursus universitaire, le nombre de diplômes à trois (Licence/Bachelor, Maîtrise et Doctorat).

C’est dans ce contexte que depuis l’année académique 2013-2014 les autorités de l’INSP ont recommandé le changement du programme de pharmacie pour favoriser la mobilité des futurs Bacheliers  en Pharmacie en Afrique ou à travers le monde.

Objectifs

  • Les objectifs de la formation dispensée permettent d’acquérir :

    • Les connaissances de base dans le domaine des sciences exactes et des sciences biologiques
    • Les connaissances spécifiques des disciplines nécessaires à l’étude du médicament et les autres produits de santé
    • Les compétences leur permettant d’exercer efficacement les activités de l’art pharmaceutique

Spécialisations

La formation vise à former le Bachelier en Sciences de la Santé avec comme spécialisation « Bachelier en Sciences Pharmaceutiques »

Durée du cursus et possibilités d’étalement

La formation se fait par des cours magistraux, travaux pratiques et stages Les cours et les travaux pratiques se donnent la journée et s’étalent sur 3 années, les stages se font à la fin d’un cursus

Public cible

Le programme de l’INSP est accessible, après analyse du dossier par une commission aux titulaires de diplômes d’états des humanités générales, techniciens médicaux de niveau A2 ou un autre diplôme jugé équivalent par la commission d’équivalence des diplômes

Equipe enseignante

L’INSP dispose d’Enseignants à temps plein mais la majorité est composée d’Enseignants vacataires de niveau Master, Spécialisations en médecine, docteurs