Evaluation du système d’information hospitalier dans le contexte d’utilisation d’un dossier patient informatisé au Burundi

Munezero F., Sossa C., Bazira L.

16th World Congress on Public Health 2020 Public Health for the Future of Humanity: Analysis, Advocacy and Action

12-16 October 2020 Virtual Edition


Résumé


Objectif

Le Système d’Information Hospitalier est un élément incontournable de la gestion des données administratives mais aussi des données relatives aux soins. Au Burundi, l’informatisation du dossier patient qui est la composante essentielle du système d’information hospitalier a débuté en 2014. L’objectif de l’évaluation était de décrire l’état des lieux du système d’information hospitalier dans le contexte d’utilisation du dossier patient informatisé et le niveau de remplissage des dossiers patients afin de mettre en évidence les facteurs à renforcer.


Méthodes

Il s’agit d’une enquête transversale réalisée en Octobre 2019. Onze hôpitaux ont été inclus dans l’étude dont 4 informatisés en 2015 et 7 informatisés en 2017. Les outils d’évaluation du Réseau de Métrologie Sanitaire (RMS) et une fiche de dépouillement du niveau de remplissage du dossier patient ont été utilisés pour collecter les données. L’outil d’évaluation RMS était basé sur les six composantes : ressources, indicateurs, source des données, gestion des données produit de l’information, diffusion/utilisation de l’information. Dans chaque hôpital, le directeur chargé des soins, le chef nursing et le gestionnaire des données ont été enquêtés. La saisie, le traitement et l’analyse des données ont été faites en Excel pour l’outil RMS et en Epi info pour la fiche de dépouillement du niveau de remplissage du dossier patient.


Résultats

Le score était de 52% pour les ressources, 60% pour les indicateurs, 49% pour les sources des données, 51% pour la gestion des données, 52% pour le produit de l’information et 67% pour la diffusion et l’utilisation des informations. La proportion des dossiers portant le diagnostic principal à la sortie était de 61% avant l’informatisation alors qu’elle était de 81% pendant l’utilisation du DPI (p<10-4). Il a été noté également que le dossier patient informatisé avait 2,73 [1,83 – 4,07 ; p<10-4] fois plus de chance de porter le diagnostic principal à la sortie que le dossier papier.


Conclusion

Les composantes ressources, sources des données, gestions des données et produit de l’information ont obtenu un score inférieur à 60%. Cela montre que l’informatisation du dossier patient ne suffit pas pour rendre le système d’information hospitalier performant. Des stratégies correctrices devraient être envisagées pour accompagner les reformes de renforcement du SIH en cours.


Mots-clés

Système information hospitalier; évaluation; dossier patient informatisé;