Organisation des enseignements

Calendrier – planning

  • Alternance de formation théorique et de formation en stage réalisés sur le terrain.
  • L’enseignement en salle de formation est dispensé sur la base de 35 heures par semaine (cliquer ici pour voir l’horaire des cours)
  • La durée de présence en stage est de 35 heures par semaine.

Attribution de crédits

  • 30 crédits par semestre de formation.
  • La charge de travail de l’étudiant prend en compte toutes les activités de formation (cours, séminaires, stages, mémoire, travail personnel, évaluations…).
  • La charge de travail de l’étudiant est évaluée à 25 heures de travail par crédit d’enseignement réalisé à l’INSP et 35 heures par crédit pour l’enseignement en stage.
  • Le diplôme de master sanctionne un niveau validé par l’obtention de 120 crédits.

Les unités d’enseignements

  • Sont thématiques et comportent des objectifs de formation, des contenus, une durée, des modalités et critères de validation.
  • Donnent lieu à une valorisation en crédits.
  • La place des unités d’enseignement dans le référentiel de formation permet des liens entre elles et une progression de l’apprentissage des étudiants.

Formation théorique

Le référentiel de formation comprend 26 unités d’enseignement (UE) dont 10 de type spécialités

 

Ces UE sont regroupées en 5 catégories:

  • Semestre 1: UE de connaissances de base
  • Semestre 2: UE des Approches et des Méthodes
  • Semestre 3: UE transversales d’approfondissement
  • Semestre 4: UE de spécialisation1
  • Semestre 4: UE de spécialisation2

Formation en stage

  • Les stages s’effectuent dans des milieux professionnels en lien avec la pratique de la santé publique. C’est le volet de la formation du master par lequel l’étudiant apprend, au sein d’une équipe, en contact direct avec le terrain, la résolution des problèmes de santé publique à partir des connaissances et des capacités acquises.
  • Chaque étudiant est placé sous la responsabilité d’un maître de stage, d’un tuteur de stage et d’un professionnel de proximité au quotidien. Ces trois fonctions peuvent être exercées par la même personne pour des raisons d’organisation ou dans le cas d’équipes d’encadrement restreintes.
  • Placé sous la responsabilité d’un professionnel, l’étudiant acquiert progressivement une façon de plus en plus autonome d’exercer son futur métier. L’INSP désigne un formateur référent pour chacun des stages d’un étudiant.
  • Les lieux de stage sont choisis en fonction des ressources qu’ils peuvent offrir aux étudiants.
  • Un stage est reconnu « qualifiant » lorsque le maître de stage se porte garant de la mise à disposition des ressources, notamment la présence de professionnels.
  • Une convention est établie et signée entre l’établissement et l’INSP. Elle précise les conditions d’accueil dans un stage précis et les engagements de chaque partie. Elle note la durée du stage et précise les modalités de son évaluation et de sa validation.
  • A la fin de son stage, l’étudiant doit remplir sa fiche d’évaluation du stage par l’étudiant et doit présenter dans un rapport final le travail réalisé et les principales leçons qu’il en a tirées
Share this...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page